Un extenseur pénien PeniMaster pour pratiquement tous les hommes

Traitement postopératoire après le retrait de la prostate

Impuissance suite au retrait chirurgical de la prostate (prostatectomie)

Lorsque la prostate est atteinte d'un cancer, celle-ci est de préférence entièrement retirée (prostatectomie) par le biais d'une opération chirurgicale, dans la mesure où les ganglions lymphatiques voisins ne sont pas encore trop atteints par le cancer.

Des faisceaux de nerfs et de vaisseaux passent à proximité directe de la prostate et contrôlent l'irrigation sanguine accrue des corps caverneux du pénis, elle-même nécessaire à l'érection. Le chirurgien essaye alors de retirer la prostate et sa capsule sans endommager cette zone, dans la mesure où elle n'est pas affectée par le cancer. S'il y parvient, plusieurs mois peuvent toutefois être nécessaires après l'opération jusqu'à ce que le pénis entre en érection spontanément (sans stimulation sexuelle). Les érections spontanées se produisent souvent chez l'homme sain, même pendant le sommeil et servent notamment à alimenter les tissus du pénis en oxygène. En l'absence d'érections sur une longue période, les tissus des corps caverneux risquent de se dégénérer de manière permanente (atrophie). Il se peut donc que des troubles de l'érection surviennent pour le moins même après la régénération postopératoire des nerfs érectiles.

Stimulation prophylactique des tissus contre la dégénérescence postopératoire des corps caverneux

La stimulation des tissus lors de l'utilisation d'un extenseur pénien peut contribuer à contrecarrer de manière thérapeutique la dégénérescence des tissus des corps caverneux dans la période de transition postopératoire jusqu'à la guérison physiologique et aider ainsi à prévenir une éventuelle impuissance. Un extenseur peut être utilisé parallèlement à un traitement thérapeutique à base de médicaments facilitant l'érection. Ni le traitement médicamenteux, ni le traitement physiologico-mécanique préventif de l'impuissance postopératoire ne font partie des programmes de soins réguliers après le retrait de la prostate.

Afin de connaître les possibilités d'une thérapie prophylactique de l'impuissance postopératoire, le patient devrait déjà activement consulter son médecin traitant avant l'opération.

Portrait partiel d'une femme avec un masque et une charlotte dans une salle d'opération