Personnel médical observant le visiteur de www.penimaster.fr ou discutant

Rapport médical du Dr. Ruslan Petrovich relatif au PeniMaster®PRO (3)

L’extendeur pénien PeniMaster PRO n’est pas un appareil sous vide comme les autres. Il combine le vide à d’autres forces de liaison.

Dans un premier temps, le gland est aspiré par le vide dans la chambre du gland où il maintient sa forme. Les autres forces de fixation entrant en jeu sont l’adhérence (« force adhésive ») et la liaison de forme mécanique (en raison de la forme de la membrane flexible et de la chambre sous vide, même en combinaison avec des adaptateurs fendus).

Ces forces de maintien se complétant mutuellement, il est possible de réussir une très bonne fixation du gland tout en minimisant les effets secondaires indésirables des forces respectives. Si PeniMaster PRO était un simple appareil sous vide classique, le risque de blessure lors d’une utilisation de longue durée serait nettement plus élevé. Si le produit présentait une fixation du pénis purement mécanique (extenseur à boucles), les durées d’utilisation seraient à peine suffisantes en raison des douleurs occasionnées.

Par ailleurs, les systèmes purement mécaniques ne sont de toute façon guère appropriés aux patients ayant un gland petit ou sensible.

Aucun problème constaté chez les 30 patients testés à ce jour

L’extendeur offre une utilisation universelle. À ce jour, j’ai utilisé « PeniMaster PRO » chez plus de trente patients. Chez chacun d’eux, j’ai réussi à poser l’appareil, de sorte qu’il a été possible d’en faire l’essai tout de suite sans problème, sans douleur et avec confort dans la clinique pendant une durée de 1 à 2 heures au début. Les patients se sont déplacés librement dans toute l’enceinte, ont monté des escaliers, se sont promenés ou sont allés à la cantine.

Tous les patients ont acheté PeniMaster PRO après ce test. Ceux qui avaient utilisé auparavant un extenseur à fixation par boucles ont été emballés.

Cependant, il y a eu des patients avec des problèmes particuliers à qui j’ai déconseillé de l’utiliser. Ce fut le cas d’un patient qui avait un gland pathologiquement hypersensible et provoquait de fortes douleurs aux moindres petits contacts, ce qui indiquait une désensibilisation chirurgicale. Chez un autre patient, le prépuce a été tiré dans la chambre sous vide en raison du frein du pénis trop court et a alors gonflé. Ceci aurait également dû être corrigé chirurgicalement avant l’utilisation d’un extendeur.

Lire la suite

Urologe Dr. Ruslan Petrovich

Dr. Ruslan Petrovich

(aller au CV)