Portrait d'un homme traçant une représentation vectorielle sur une vitre en verre

Utilisations d'appareils d'étirement pour façonner le corps

L'organisme humain s'adapte aux sollicitations mécaniques durables que constituent les forces de traction et de pression par la modification des parties du corps concernées. Pour modifier la forme ou la taille d'une certaine partie du corps, de nouvelles cellules doivent être produites aux endroits correspondants (ex. agrandissement et correction possibles du pénis à l’aide d’extenseurs, fig. 1 et 2). Cela signifie qu'une croissance de la partie du corps concernée a lieu, entraînant ainsi une modification permanente, même après interruption du traitement.


Modification naturelle du corps due à des forces de pression et de traction

L'étirement naturel de certaines parties du corps sous l'influence de forces de traction peut être observé à l'exemple de la modification de la forme des seins de femmes prenant de l’âge. En raison de l'action permanente de la gravité sur les tissus mammaires, les seins changent de forme et de taille (« seins tombants »). Il en va de même pour les signes de vieillissement du visage : un menton de plus en plus flasque et l'apparition de poches sous les yeux sont souvent les conséquences des forces extérieures qui agissent sur les tissus du corps.

Un étirement naturel de la peau dû à des forces de pression apparaît pendant la grossesse (cf. fig. 3) sous l'action du fœtus qui appuie de l'intérieur sur la paroi abdominale. Le bébé agit comme un « extenseur interne » qui étire la peau de l'intérieur et stimule la croissance de nouvelles cellules. Suite à la production de nouveaux tissus, la peau du ventre reste durablement étirée même après la naissance et semble, dans la plupart des cas, plus flasque qu'avant la grossesse.


Modification du corps à des fins culturelles par des forces de pression et de traction

La possibilité de façonner durablement son corps en le soumettant à des efforts de pression et de traction est utilisée par les hommes depuis des siècles. Les tribus guerrières Mursi et Surma peuplant le sud de l'Éthiopie effectuent d'impressionnantes déformations de leurs lèvres et oreilles en portant en permanence des bijoux qui, en raison de leur surdimensionnement, agissent comme des extenseurs (cf. fig. 4). Les habitantes de Mae Hong Son (Thaïlande), plus connues sous le nom de « femmes girafes », doivent leur grande popularité à leur long cou. Celui-ci est obtenu par élongation des vertèbres cervicales dont la croissance est stimulée par le port continu d’anneaux qui éloignent peu à peu la tête des épaules (fig. 5).

Agrandissement du pénis à l'aide d'un extenseur


Croissance des cellules dans la longueur et la circonférence avec PeniMaster
AbFig. 1
Les extenseurs péniens modernes exercent sur le pénis, pendant plusieurs heures par jour sur plusieurs mois, une force de traction de 200 à 1100 grammes dans le sens de la longueur. Le corps réagit à cette sollicitation par la production de nouvelles cellules au niveau du pénis. Étant donné que les cellules possèdent une extension tridimensionnelle, l'expérience montre que le pénis augmente la plupart du temps en longueur et en épaisseur (nouvelles cellules représentées en rose).

Correction du pénis à l'aide d'un extenseur


Illustration de la correction du pénis avec PeniMaster
AFig. 2
Une courbure congénitale du pénis repose sur la répartition inégale du nombre de cellules sur les côtés opposés du pénis. Le côté présentant un nombre inférieur de cellules (sur la figure, le côté gauche) est plus court, ce qui entraîne une courbure du pénis, surtout lors d'érections.
L'étirement à l’aide des extenseurs génère une sollicitation accrue du côté présentant un nombre inférieur de cellules, occasionnant ainsi, de ce côté, une production de nouvelles cellules (représentées en rose) plus importante que de l'autre côté. La courbure se voit ainsi réduite. Les extenseurs peuvent aussi être utiles du point de vue thérapeutique en cas de verge coudée acquise (maladie de La Peyronie).
Domaines d'application des extenseurs pour façonner le corps
  • Le corps s'adapte aux forces de pression et de traction appliquées à long terme
  • De nouvelles cellules corporelles sont ainsi formées
  • Utilisation à des fins culturelles, esthétiques et médicales

Femme en état de grossesse avancée vue de profil

Fig. 3 
Croissance naturelle de la peau pendant la grossesse sous l'effet d'une pression intérieure.


Guerrier Mursi avec des bijoux corporels et une lèvre élargie par une assiette

Fig. 4 
Agrandissements rituels des parties molles grâce à des bijoux extenseurs chez les guerriers Mursi.


Femme girafe avec un long cou suite au port de bijoux extenseurs

Fig. 5 
Idéal de beauté atteint par stimulation de la croissance d'os, de muscles et de parties molles.