Un extenseur pénien PeniMaster pour pratiquement tous les hommes

Verge coudée congénitale et acquise (maladie de La Peyronie)

Courbure congénitale du pénis (déviation du pénis)

Il est normal que le pénis en érection ne soit pas parfaitement droit et présente une courbure plus ou moins marquée. La cause probable des courbures du pénis est un manque passager de testostérone lors de la grossesse, dans la mesure où il n'y a pas de malformation de l'urètre et des corps caverneux (hypospadias). 

Une légère courbure du pénis ne gêne pas l'homme lors de rapports sexuels. Il se peut toutefois que l'homme souhaite une correction du pénis pour des raisons esthétiques et psychologiques, notamment en cas de courbures vers le bas ou vers un côté. Les courbures modérées vers le haut peuvent en revanche être tout à fait souhaitées et sont considérées comme un signe de virilité. En effet, un pénis courbé vers le haut présente une érection subjectivement plus raide par rapport à un pénis droit pour un même angle d'érection.

Un angle de courbure supérieur à 30 degrés gêne la pénétration du pénis dans le vagin et peut être douloureux pour la partenaire. Des courbures encore plus marquées peuvent rendre la pénétration impossible au point que l'homme concerné doit finalement renoncer à une sexualité normale. Une déviation du pénis aussi marquée est souvent opérée en retirant les tissus excédentaires avec perte de substance tolérable (technique dite de Nesbit).


Courbure acquise du pénis (maladie de La Peyronie / induration plastique des corps caverneux)

La modification des tissus du pénis appelée maladie de La Peyronie d'après le nom de celui qui l'a découverte (aussi appelée induration plastique des corps caverneux, induratio penis plastica, IPP), entraîne souvent une forte courbure ou déviation du pénis pouvant atteindre jusqu'à 90 degrés, accompagnée d'érections douloureuses, de troubles de l'érection ou d'une perte de sensibilité du gland. Le pénis peut aussi se raccourcir fortement.

La maladie de La Peyronie est un durcissement dans le pénis, palpable lors d'un diagnostic (on parle de plaque). Elle est supposée être due à une inflammation entre les corps caverneux du pénis et le fascia (tunica). La maladie de La Peyronie peut se déclarer chez les hommes entre 20 et 80 ans et ne doit pas être confondue avec une courbure congénitale du pénis (voir ci-dessus).


Traitements possibles

Le traitement médicamenteux à l'aide de préparations non spécifiques ou de thérapies physiques (traitement par irradiation, ultrasons, laser) ne donnent pas toujours lieu à l'amélioration symptomatique souhaitée ou à la guérison.

Il existe différentes méthodes chirurgicales pour traiter une courbure du pénis due à une plaque fibreuse. Le retrait de tissus sains du pénis sur le côté opposé à la plaque, entraînant toutefois un raccourcissement du pénis, est une méthode établie (technique dite de Nesbit). Le retrait et le remplacement de la plaque par un tissu sain du corps ou par du collagène est beaucoup plus coûteux. Les corps caverneux peuvent être remplacés par un implant en tant que dernière possibilité.


PeniMaster® en cas de verge coudée congénitale et acquise

Les extenseurs péniens PeniMaster et PeniMaster PRO peuvent aider à atténuer les courbures du pénis.

L'utilisation d'un extenseur PeniMaster au stade précoce de la maladie de La Peyronie peut permettre de contrecarrer une déformation progressive du pénis. Même avant une correction chirurgicale du pénis, dans le cadre de la maladie de La Peyronie ou d'une déviation congénitale du pénis, porter un extenseur peut déjà permettre de corriger une courbure établie de sorte qu'il y ait moins de tissus sains à retirer pour la compensation et que le raccourcissement du pénis soit moins important. Un extenseur peut également être utilisé pour contrecarrer une cicatrisation rétractile et pour aider ainsi à établir le résultat de l'opération.

Fil à plomb suspendu avec un fil rouge

Opération de correction du pénis

Technique de coupe lors d'une correction chirurgicale du pénis

AFig. 1
La courbure du pénis dite acquise (maladie de La Peyronie) est due à la formation de tissus (en demi-cercle) sur un côté du pénis, empêchant ainsi à l'autre côté de se déployer entièrement. Le chirurgien découpe du côté déjà pauvre en tissu (triangle) un morceau du pénis avant de le recoudre. Après cette opération, le pénis est certes plus droit mais aussi sensiblement plus court (souvent de plusieurs centimètres).

Extenseur pénien PeniMaster®en cas de verge coudée congénitale et acquise (maladie de La Peyronie)

  • En cas de verge coudée congénitale
  • En cas de maladie de La Peyronie (induration plastique des corps caverneux, induratio penis plastica, IPP)
  • Maladie de La Peyronie : modification des tissus suite à une inflammation
  • Durcissement tangible pouvant entraîner une courbure du pénis, des problèmes d'érection et des douleurs
  • Aucune courbure "normale" du pénis sain
  • Différentes thérapies
  • Extenseur pénien pour atténuer les courbures et pour le traitement préopératoire et postopératoire en cas d'intervention chirurgicale