Un homme traçant une représentation vectorielle sur un support transparent

Le principe de fonctionnement physiologique des extenseurs péniens PeniMaster®

Trois roues dentées pour illustrer un principe de fonctionnement
  • Des forces de traction permanentes stimulent et exercent le pénis
  • Une utilisation à long terme entraîne la formation de nouvelles cellules dans le pénis
  • Ainsi, un allongement, un élargissement et une correction du pénis sont entre autres possibles

Une partie du corps devient plus grande ou change de forme lorsque l'organisme forme de nouvelles cellules corporelles. Pour les parties génitales masculines, ce processus naturel se termine au plus tard à l'âge de 19 ans révolus. Si le pénis devait ensuite devenir encore plus grand ou plus droit, ses tissus ont besoin d'être stimulés à long terme afin de pouvoir activer une croissance supplémentaire des cellules. Pour cela, un PeniMaster soumet le pénis à une force de traction physique, d'où le nom "d'extenseur pénien" pour ces appareils.

Par expérience, le pénis peut devenir plus long et plus volumineux grâce au traitement d'extension de plusieurs mois à l'aide d'un PeniMaster. Ce dernier peut permettre à de nouvelles cellules corporelles de se développer dans toutes les directions du point de vue physiologique (extension tridimensionnelle) en cas d'utilisation efficace de l'appareil. Le traitement à long terme peut permettre en outre de rectifier les courbures du pénis. Les résultats d'une utilisation à long terme perdurent vraisemblablement. 

Une utilisation à court terme peut permettre un allongement temporaire du pénis grâce aux effets d'étirement.

Un traitement d'extension peut en outre agir sur les corps caverneux tel un exercice de musculation et peut éventuellement améliorer sa dureté d'érection ainsi que l'endurance sexuelle générale.

En savoir plus sur les domaines d'application


Agrandissement du pénis à l'aide d'un extenseur

Zellwachstum in Länge und Umfang durch PeniMaster Zellwachstum in Länge und Umfang durch PeniMaster
AbFig. 1
Les extenseurs péniens modernes exercent sur le pénis, pendant plusieurs heures par jour sur plusieurs mois, une force de traction de 200 à 1200 grammes dans le sens de la longueur. Le corps réagit à cette sollicitation par la production de nouvelles cellules au niveau du pénis. Étant donné que les cellules possèdent une extension tridimensionnelle, l'expérience montre que le pénis augmente la plupart du temps en longueur et en épaisseur (nouvelles cellules représentées en rose).

Utilisations d'appareils d'étirement pour façonner le corps

L'organisme humain s'adapte aux sollicitations mécaniques durables que constituent les forces de traction et de pression par la modification des parties du corps concernées. Pour modifier la forme ou la taille d'une certaine partie du corps, de nouvelles cellules doivent être produites aux endroits correspondants (ex. agrandissement et correction possibles du pénis à l’aide d’extenseurs, fig. 1 et 2). Cela signifie qu'une croissance de la partie du corps concernée a lieu, entraînant ainsi une modification permanente, même après interruption du traitement.


Correction du pénis à l'aide d'un extenseur
Funktionsbild der Begradigung des Penis mit PeniMaster
AFig. 2
Une courbure congénitale du pénis repose sur la répartition inégale du nombre de cellules sur les côtés opposés du pénis. Le côté présentant un nombre inférieur de cellules (sur la figure, le côté gauche) est plus court, ce qui entraîne une courbure du pénis, surtout lors d'érections. L'étirement à l’aide des extenseurs génère une sollicitation accrue du côté présentant un nombre inférieur de cellules, occasionnant ainsi, de ce côté, une production de nouvelles cellules (représentées en rose) plus importante que de l'autre côté. La courbure se voit ainsi réduite. Les extenseurs peuvent aussi être utiles du point de vue thérapeutique en cas de verge coudée acquise (maladie de La Peyronie).

Modification naturelle du corps due à des forces de pression et de traction

L'étirement naturel de certaines parties du corps sous l'influence de forces de traction peut être observé à l'exemple de la modification de la forme des seins de femmes prenant de l’âge. En raison de l'action permanente de la gravité sur les tissus mammaires, les seins changent de forme et de taille (« seins tombants »). Il en va de même pour les signes de vieillissement du visage : un menton de plus en plus flasque et l'apparition de poches sous les yeux sont souvent les conséquences des forces extérieures qui agissent sur les tissus du corps.

Un étirement naturel de la peau dû à des forces de pression apparaît pendant la grossesse (cf. fig. 3) sous l'action du fœtus qui appuie de l'intérieur sur la paroi abdominale. Le bébé agit comme un « extenseur interne » qui étire la peau de l'intérieur et stimule la croissance de nouvelles cellules. Suite à la production de nouveaux tissus, la peau du ventre reste durablement étirée même après la naissance et semble, dans la plupart des cas, plus flasque qu'avant la grossesse.


Modification du corps à des fins culturelles par des forces de pression et de traction

  • Le corps s'adapte aux forces de pression et de traction appliquées à long terme
  • De nouvelles cellules corporelles sont ainsi formées
  • Utilisation à des fins culturelles, esthétiques et médicales

La possibilité de façonner durablement son corps en le soumettant à des efforts de pression et de traction est utilisée par les hommes depuis des siècles. Les tribus guerrières Mursi et Surma peuplant le sud de l'Éthiopie effectuent d'impressionnantes déformations de leurs lèvres et oreilles en portant en permanence des bijoux qui, en raison de leur surdimensionnement, agissent comme des extenseurs (cf. fig. 4). Les habitantes de Mae Hong Son (Thaïlande), plus connues sous le nom de « femmes girafes », doivent leur grande popularité à leur long cou. Celui-ci est obtenu par élongation des vertèbres cervicales dont la croissance est stimulée par le port continu d’anneaux qui éloignent peu à peu la tête des épaules (fig. 5).


Hochschwangere Frau von der Seite

Fig. 3 
Croissance naturelle de la peau pendant la grossesse sous l'effet d'une pression intérieure.

Mursi-Krieger mit Körperschmuck und Tellerlippe

Fig. 4 
Agrandissements rituels des parties molles grâce à des bijoux extenseurs chez les guerriers Mursi.

MauritsV, Murzi4, CC BY-SA 2.0

Giraffenhalsfrau mit langem Hals aufgrund von Expanderschmuck

Fig. 5 
Idéal de beauté atteint par stimulation de la croissance d'os, de muscles et de parties molles.


Modifications corporelles esthétiques grâce aux forces de pression et de traction

Pour la correction esthétique de certaines parties du corps, la médecine recourt également à des forces de traction et de pression mécaniques générées par des extenseurs naturels ou des extenseurs spéciaux.

  • On retrouve un exemple de l'utilisation bénéfique des forces de pression naturelles dans le domaine de l'orthopédie. Dans ce cas, le médecin spécialiste met à profit la pression générée sur le pied par le poids du patient pour donner au pied une forme saine à l'aide de semelles orthopédiques.
  • Les appareils médicaux spéciaux agissant par étirement et tension (extenseurs, expandeurs) sont utilisés dans de nombreuses disciplines médicales. On distingue des extenseurs externes et internes (implantés).
    • Les extenseurs externes sont des appareils d’étirement orthopédiques reliés durablement ou provisoirement au corps et ce, de l’extérieur. Les exemples d'extenseurs retirables à tous moments sont nombreux. Ne citons ici que les appareils orthodontiques non solidaires de la dentition servant à la correction de défauts survenant au niveau des dents ou de la mâchoire (fig. 7).

      Les extenseurs externes reliés au corps sont utilisés pour l'allongement des membres. Ces appareils sont fixés de l'extérieur aux extrémités (par ex. à une jambe trop courte ou atrophiée) et vissés directement sur l'os. L'os, les muscles et les parties molles croissent et modifient ce faisant leur forme (fig. 8).
    • Les extenseurs implantés sont surtout utilisés dans la chirurgie de reconstruction, par exemple dans le cadre de la reconstruction de seins (après une amputation mammaire due à un cancer). Dans le cas décrit, les extenseurs sont des coussinets synthétiques au volume modulable implantés sous la peau de la patiente. Au cours de quelques mois, la peau croit suite à la pression continuelle exercée de l’intérieur par la prothèse mammaire, constituant ainsi une cavité. C'est dans cette même cavité qu'est inséré après retrait de l’extenseur (fig. 9) un implant permanent en silicone venant se substituer aux tissus mammaires amputés (fig. 10). Un extenseur sous-cutané implanté à un endroit adéquat (par ex. dans le visage) permet la production de tissus propres excédentaires pouvant être transplantés lors d'une opération à un autre endroit sans générer de rejet comme ce peut être le cas avec des tissus venant d'autres donneurs (fig. 11).
Fig. 6a
Extenseurs péniens de la gamme PeniMaster.
Penisexpander der PeniMaster Produktfamilie Penisexpander der PeniMaster Produktfamilie Penisexpander der PeniMaster Produktfamilie
Fig. 6b
Les extenseurs péniens de fabrication maison ne disposent pas des caractéristiques importantes de sécurité et de confort.

Penis mit daran angehängtem Kugelgewicht

Fig. 7 
Appareil dentaire pour corriger le mauvais positionnement des dents.

Zahnspange gegen Zahnfehlstellungen

Fig. 8 
Extenseur fixé de l'extérieur sur l'os de la jambe.

Externer mit dem Knochen verschraubter Beinexpander

Fig. 9 
Extenseur sous-cutané pour implantation.

Implantierbarer Hautexpander